Cahier des charges Site Web : quelle réflexion stratégique en amont ? - Abiléo

Marketing des services - Marketing B2B

Un blog édité par Abiléo, agence conseil en marketing

Cahier des charges Site Web : quelle réflexion stratégique en amont ?

Publié le 15 mai 2014

Vous souhaitez créer ou refondre votre site internet ? Rien ne semble plus simple aujourd’hui. Mais pour réussir un site web de qualité, il est nécessaire de se poser les bonnes questions et d’avoir clairement en tête les différentes étapes d’un tel projet.

Concevoir un nouveau site web implique un réel travail de réflexion sur votre stratégie, votre image et les moyens dont vous disposez. Avant de vous lancer, vous allez donc devoir répondre à toutes les questions suivantes.

Avant le cahier des charges web, votre positionnement d’image

  • Pour qui ?
    Définissez clairement qui sont vos cibles prioritaires. Identifiez ensuite leurs habitudes, leurs besoins et les éventuels freins particuliers. Vous pourrez ainsi créer un site web qui correspond à leurs attentes et répond à leurs questions.

 

  • Pour quoi ?
    Déterminez ensuite le rôle de votre site : votre objectif est-il de générer des contacts via votre site ? Ou vendre vos produits ? Ou bien souhaitez-vous développer un site institutionnel qui sera la vitrine de votre société ? Ou encore, est-ce un site web communautaire ? Un site d’informations avec beaucoup de contenus ?…

 

  • Quelle image ? Quels messages clés ?
    Quelle image souhaitez-vous véhiculer via votre site ? Institutionnelle, ludique, proche du quotidien,… ? Avez-vous également clairement identifié les différences de votre entreprise ?
    Ces questions sont clés et conditionnent la réussite de votre site web. Votre discours doit en effet être immédiatement compréhensible et l’image de votre entreprise cohérente pour attirer à la fois des prospects, des prescripteurs et des candidats.

Avant le cahier des charges web, votre positionnement d’image

  • Quelles rubriques ?
    Pour déterminer vos rubriques et sous-rubriques, il est nécessaire de créer l’arborescence de votre site. Elle va décrire les différents liens qui unissent vos pages. L’arborescence ressemble à un arbre généalogique avec en haut la page d’accueil et en dessous les différentes rubriques qui se répartissent en suivant une logique de navigation. Prévoyez entre 4 et 6 grandes rubriques, avec des sous-rubriques qui expriment chacune une idée clé. Faites toutefois attention à respecter la règle des 3 clics : l’internaute doit pouvoir accéder à l’information en un minimum de clics (3 en moyenne).

 

  • Quel niveau d’interactivité proposer ?
    Formulaire de contact, newsletter, sondages, vidéos, diaporama, boutiques en ligne, etc.  Ces éléments vous permettront d’identifier les grandes fonctionnalités clés nécessaires à votre site web.
    Si vous avez des difficultés à les déterminer, n’hésitez pas à vous inspirer de sites Internet existants ou ceux de vos concurrents : vous aurez ainsi une idée de ce qui vous apparait comme pertinent pour votre site et ce que vous ne souhaitez pas.

 

  • Quel type d’outil ?
    Votre contenu est amené à évoluer régulièrement. Privilégiez donc les outils de gestion de contenu opensource. Aussi appelés CMS (Content Management Systems), ce type d’outil vous permettra de modifier facilement vos contenus textes, images et vidéos, sans avoir à faire appel à un webmaster. Avec un CMS opensource, vous serez donc  libre de réaliser des correctifs ou des évolutions sur votre site web sans être dépendant d’un prestataire web.

Le projet

  • Quel budget ? Établissez une enveloppe budgétaire par poste (graphisme, développement, hébergement, rédaction du contenu)

 

  • Quel planning ? Pour un site web institutionnel, comptez entre 3 mois entre la finalisation de votre cahier des charges et la livraison. Précisez donc une date butoir.

 

  • Qui est le chef de projet ? Un projet web doit toujours avoir une personne dédiée à la gestion du projet. Qu’il soit interne à votre entreprise ou externalisé, le chef de projet s’assurera que tous les acteurs du projet travaillent bien ensemble, que le cahier des charges et les délais sont respectés.

Les réponses à toutes ces questions constituent votre cahier des charges.  Il constituera votre grille d’analyse pour choisir votre outil technique, votre design graphique et élaborer votre contenu.
Pour le design web et la réalisation technique, consultez 3 prestataires, rencontrez-les, analysez leurs références et détaillez avec eux tous les points définis dans votre cahier des charges.

3 conseils pour une communication web efficace et cohérente

Un des principaux enjeux de la communication sur internet est de savoir mesurer l’efficacité de vos actions. En effet, l’intérêt n’est pas seulement d’attirer des visiteurs mais de bien les qualifier pour savoir si vous touchez la bonne cible (un travail de ciblage en amont est donc indispensable). Votre œil ne doit plus être focalisé sur le nombre de visites de votre site ou le nombre de clics provenant de votre campagne de liens sponsorisés mais plutôt sur le temps moyen passé et la fréquence de ces visites. Vous pourrez ainsi commencer à étudier les attitudes de vos visiteurs et leur proposer un contenu qui répond à leurs attentes.

En parallèle de votre site, vous vous devez d’être présent « ailleurs sur le net » et soigner votre réputation sur internet. Suivez ce qu’on dit de vous, rapprochez-vous de vos cibles en postant des commentaires sur les blogs qui traitent de vos problématiques métiers, participez à des conversations sur les forums, les réseaux sociaux (ex. : les hubs viadeo)… Montrez que vous êtes le référent  dans votre domaine.

Vous devez ensuite vous assurer que votre dispositif de communication on line est cohérent. C’est ce qui garantira la réussite de votre communauté sur le web. Interrogez-vous sans cesse sur l’impact auprès de vos cibles : avez-vous réussi à faire réagir les membres de votre communauté ? Posez-vous toujours la question de comment les étonner, susciter de nouveau leur intérêt, les inciter à vous recommander… Travaillez une logique d’engagement plutôt que de contacts.

Laissez un commentaire

Passez à l'action !

Notre approche du conseil marketing vous séduit ?

Abiléo est à votre écoute
barreaction

Recevez la newsletter abiléo

Rendez-vous sur les réseaux sociaux

TwitterBlanc InBlanc FacebookBlanc